Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 31-03-2009 09:41:28

Franck Deboute
Membre
Inscription : 15-01-2009
Messages : 16
Site Web

le futur de la construction dans le Cap ?...

J'aimerai avoir vos avis sur le fait d'ouvrir un sujet sur le forum parlant d'architecture.... pourquoi neutral ?...

Pour plusieurs raisons :

parce que aujourd'hui la France subit un appauvrissement de ses paysages architecturaux. On voit les entrées de villes bordées par des zones commerciales, toutes identiques, par des lotissements...tous identiques (seul choix: ardoise ou tuile).

parce que 'a l'heure de réflexion sur le PLU,ici, il est important de bien être conscient  des prises de décisions.

Nous aimons tous visiter les "vieux villages" les "vieux quartiers" parce qu'ils ont  "une âme"...

La diversité des petits recoins, les imprévus, les détails, la petite fenêtre toute verticale entre deux grands murs, et ces toitures toutes compliquées etc...etc... c'est si joli !

Les anciens travaillaient avec les matériaux autour d'eux et chacun faisait selon un mélange de tradition et de débrouillardise avec les moyens du bord...et ça donnait .... de l'âme.

Un "chez sois" n'était pas forcement le même que le voisin. Aussi l'utilisation de matériaux pierre ou autre terre locale donnait une cohérence `a l'ensemble mais jamais on obligeait les gens `a construire "3m50 `a l'égout, 9 m au faitage"(norme classique depuis 10 ans dans beaucoup de lotissement sur TOUT le territoire), car cela est `a mon avis une standardisation qui appauvri le paysage, nuit `a l'âme du pays et uniformise un village d'ici avec un d'ailleurs.

Avec ce type de norme, il n'y a plus de place `a la conception. La "norme" alors remplace le maitre d'œuvre, ou l'architecte.

D'ailleurs, si on regarde bien ce standard n'est aucunement "traditionnel". La maison du Cap est toute autre, elle est souvent verticale, deux niveaux souvent en façade. Ou alors les maisons plus petites sont toute ramassée accolée en hameaux pour se protéger des intempéries. Le granite est présent, l'ardoise `a remplace depuis peu finalement la toiture chaume qui couvrait je crois 80% du territoire avant la première guerre !

Il faut aussi penser que les temps changent et les notions de confort évoluent. Que les techniques évoluent. Avant le vitrage était simple et représentait ``a la fois quelque chose de très cher mais aussi une déperdition énorme de chauffage que l'on avait déjà bien du mal `a rendre agréable en hiver. Aujourd'hui le vitrage reste cher mais les déperdition n'ont rien de comparable et on ne vit plus autant dehors qu'avant donc on cherche la lumière naturelle (ainsi est apparu aussi le concept de véranda).

Je pense personnellement qu'une maison "très standard" classique que l'on peut voir dans le développement des lotissement du quart Nord Ouest de la France ne fait pas plus preuve d'intégration plus que la même grande surface qui apparait dans toute les entrées de villes. Ses gabarits trop standards, ses incohérences bioclimatique, son manque de caractère ....quel est le sens, la logique locale de cela ?

Je crois que l'intégration architecturale c'est plus compliquée que cela. Les anciens tenaient compte des vents, du soleil, des zones boisées etc etc et souvent des petits hameaux se constituaient comme cela. En toute logique avec le site.

La standardisation N'EST PAS l'intégration !
Le cap mérite mieux que ça !

Pour moi cela est très important. Plogoff a une âme, les gens ont du caractère, la nature y est forte.

Le PLU est en discussion et c'est un document important qui définira l'avenir esthétique (et plus encore) de Plogoff. Il est indispensable de bien en peser l'impact futur et donc de bien le préparer.
Je suis content de voir que la mairie travaille dessus.

Plogoff a un formidable potentiel, il faut en profiter pour que le développement  soit un enrichissement du caractère du village et non une standardisation `a n'importe quel autre village de Bretagne.

La nature est tellement splendide ici, la force de caractère des habitants qui s'est constituée au fil de l'histoire a souvent oblige Plogoff  a vivre en harmonie avec son environnement pour simplement survivre. Cela me laisse penser que la commune pourrait devenir un village exemple  non pas, dans la réalisation d'un simple lotissement comme tous, mais dans un lieu de vie en harmonie avec son environnement constitue de maisons `a basse consommation d'énergie et accessible `a tous. "de l'habitat sain pour tous".

Nous pouvons le faire, j'en ai la conviction et suis prêt a donner beaucoup de mon énergie pour apporter mes connaissances `a l'édifice qui doit être l'œuvre de tous, d'une volonté de faire quelque chose dont on peut être fier.

Je suis mal place pour en parler, et donc j'aimerai avoir vos avis et apporter des compléments qui amèneront peut être un enrichissement de nos discussions.

J'ouvre une parenthèse sur notre réalisation :
Je remercie de tout mon cœur les gens qui ont eu l'ouverture pour nous permettre de construire ce que nous sommes en train de faire. J'ai beaucoup beaucoup de compliment sur l'intégration, et ce de beaucoup de personnes du village. Nous essayons de participer avec nos petits moyens `a la vie et même la revitalisation dont ont besoin beaucoup de villages. Le toit en herbe surprend mais il plait aussi, personne n'aime pas l'herbe ! le granite utilise (celui du terrain même) intègre directement le bâti, la petite hauteur laisse le visiteur voir le paysage derrière. La courbe sur l'entrée est la comme le détail que faisait les anciens avec amour sur un endroit de leur façade.
Évidement, les gouts et les couleurs étant varies, et heureusement... ce projet ne peut faire 100% l'unanimité, mais est ce bien reelement possible.
Le simple fait qu'il suscite de l'intérêt amène de la vie. Les gens se promènent pour regarder, voir aussi les animaux. c'est un point de vie que l'on s'efforce de construire et on 'espère bien y arriver ! smile

Dernière modification par Franck Deboute (03-04-2009 07:23:16)


Franck Deboute

Notre blog : www.embrunsdherbe.blogspot.com

Hors ligne

#2 11-04-2009 19:27:30

ventdebout
Membre
Lieu : Cleden
Inscription : 12-12-2008
Messages : 8
Site Web

Re : le futur de la construction dans le Cap ?...

Ah, Franck
ça fait bien plaisir de prendre connaissance de vos reflexions sur le futur de la construction dans le Cap. J'ai cherché moi aussi les projets en cours, trouvé quelques blogs d'auto-constructeurs qui réfléchissaient. Je réuni peu à peu de la documentation écrite. Je découvre seulement aujourd'hui votre intervention parce qu'apparement, quelque chose dans la lettre d'information du Cap-sizun l'a fait atterir dans ma poubelle d'indésirables, que je vérifie de temps en temps. Franck, vous ouvrez le débat, vous proposez la réflexion. Qui s'occupe du PLU à Plogoff? Les délibérations sont-elles ouvertes au public des habitants? les dates et programme des réunions sont-ils connus d'avance?  Oui, ouvrons le sujet d'architecture sur le forum. Si les sujets qui s'y développe sont intéressants, les gens viendront les lire et participeront. à bientôt.

Hors ligne

#3 13-04-2009 07:56:27

pteduraz
Modérateur
Lieu : Plogoff
Inscription : 04-11-2007
Messages : 419

Re : le futur de la construction dans le Cap ?...

Pour moi le futur de la construction dans le cap doit passer par la rénovation, il ne faut plus laisser nos paysages se faire grignoté par le béton. Il y a assez de maisons à retaper.
Où alors quand les constructions doivent se faire qu' elles soient faites dans les villages et non isolée en pleine campagne.

Ta maison rentre donc dans mes critères, de plus écologique , rien à dire!

Mais il y a une loi qui va dans mon sens je crois( pour une fois, lol).

Hors ligne

#4 14-04-2009 09:59:04

Louarn
Modérateur
Lieu : Cayenne (Guyane française)
Inscription : 02-02-2009
Messages : 162

Re : le futur de la construction dans le Cap ?...

Je suis tout à fait d'accord avec vous ! les côtes de France et notamment de Bretagne sont les plus artificialisées d'Europe : la bande des 100 mètres du littoral est effectivement protégée par la loi littoral de 1986 qui interdit toute construction dans cette largeur , mais au delà nous assistons alors à un développement des constructions et donc de ce que l'on appelle le "bétonnage".

Il est donc primordiale d'essayer de privilégier la rénovation des anciennes maisons ou toutes autres infrastructures avant d'en construire de nouvelles . Mais evidemment quand on voit les prix des maisons à vendre même parfois quand elles tombent en ruine ...:mad:


"Evel ar C'hab , n'eus Bro ebet !" ( chanson de Plogoff )
"Il n'y a pas de pays comme le Cap !"

Hors ligne

#5 14-04-2009 12:18:34

Franck Deboute
Membre
Inscription : 15-01-2009
Messages : 16
Site Web

Re : le futur de la construction dans le Cap ?...

Je partage aussi cet avis, il y a beaucoup de chose intéressante ``a faire dans la restauration de l'habitat ancien. ... A condition qu'il soit fait de façon respectable, cest ``a dire selon des méthodes allant en harmonie avec les techniques anciennes. Beaucoup de penty sont restaures de façon étonnante avec par exemple l'utilisation d'enduit ciment qui ne respecte pas l'aspect respirant dont ``a besoin la pierre pour éviter l'humidité.
Par rapport au prix, c'est vrai que la moindre "vieille pierre" est cher ``a l'achat ....effet mode  !
...
Le développement des lotissements est en projet dans chaque commune. C'est un fait. Il doit y avoir de bonnes et moins bonnes raisons. En tout cas, je pense que si développement d'habitat il y a , il faudrait arrêter de penser "bétonnage".
...

Tant au niveau de l'ancien comme du nouveau, le batiment manque d'artisans formes aux techniques et anciennes, et donc ...ecologique ! Les deux sont intimement lies.


Franck Deboute

Notre blog : www.embrunsdherbe.blogspot.com

Hors ligne

#6 24-04-2009 12:48:37

ventdebout
Membre
Lieu : Cleden
Inscription : 12-12-2008
Messages : 8
Site Web

Re : le futur de la construction dans le Cap ?...

Justement. Sur ce forum, nous pouvons parler clairement des techniques, anciennes ...et récentes et celles qui viennent d'ailleurs. 
Les problèmes sont, au cap sizun, les embruns salés, la pluie et les sautes de vent.
Quand des personnes choisissent des enduits ciment, c'est souvent par ignorance parce qu'elles demandent conseil aux vendeurs de matériaux du coin. Je propose un petit programme dont les enduits à la chaux, et les mortiers à la chaux. je vais tâcher de me documenter mieux ces jours-ci. Quelle chaux? et où peux-t'on la trouver à proximité, dans quelle grande surface  ou vendeur de matériaux dans le Finistère,.
La pierre a besoin de respirer mais la maison aussi, quel qu'en soit le matériaux.
A force de vouloir isoler à tout prix, les erreurs sont faites. Imperméabiliser partout est dangereux à court terme dans une maison, parce que la pluie, l'eau, c'est une chose, mais nous mêmes qui voulons y habiter au sec, nous respirons, ce qui produit de l'humidité, et nous faisons cuire des aliments, ce qui en produit aussi.
Quand au béton, c'est une découverte magnifique, sachons l'utiliser à bon escient.
La terre (argile) stabilisée au ciment, est issue d'une réflexion depuis quelques dizaines d'années, parce que les murs en terre demandent un entretien annuel très astreignant.
Au cap et à proximité, les penty n'ont pas de vide sanitaire parce qu'ils sont construits sans fondations.  Pourtant, aujourd'hui nous savons mieux que l'air (sec ou humide) doit pouvoir se déplacer partout dans la maison. L'air chaud monte, le moins chaud descend. L'humidité monte par capillarité...Si elle est stoppée par du polyane, film plastique transparent, elle va s'évaporer peu à peu, le sol sera humide suivant les saisons, mais le bas des murs sera protégé.
Mots-clés pour trouver de la doc sur internet: chaux hydraulique, mortier de chaux, enduits au ciment, terre stabilisée, maison respire, humidité, restaurer à la chaux, poser des drains périphériques, etc...

Hors ligne

#7 01-05-2009 05:48:50

pteduraz
Modérateur
Lieu : Plogoff
Inscription : 04-11-2007
Messages : 419

Re : le futur de la construction dans le Cap ?...

Bonjour tout le monde

Juste un petit hors-sujet pour demander à Franck et à Ventdebout/ J'ai refait ma salle de bain cet hivers avec un badigeon à la chaux. Il est déjà en train de moisir, qu' aurais-je du faire? Est-ce rattrappable? Il faut que je précise que l' enduit des murs est en plâtre traditionnel.

Pteduraz

Hors ligne

#8 01-12-2009 08:33:51

Franck Deboute
Membre
Inscription : 15-01-2009
Messages : 16
Site Web

Re : le futur de la construction dans le Cap ?...

Bonjour et désolé de répondre...si tard !!
La chaux moisi quand elle sature en humidité sur la durée.
Il y a de multiples paramètres m'empêchant de donner une réponse clair !
La pièce est elle suffisamment ventilée ? C'est la première chose à déterminer.
Je suis personnellement favorable à l'utilisation de matériaux absorbant dans les salles de bain comme la terre ou la chaux, ainsi que les tadelakts. Cela permet à condition de bien ventiler après la douche, de réguler l'hygrométrie, et d'avoir une sensation de confort et pas de moisissures.
Plus on ajoute des matériaux étanches, plus il va falloir compter sur la ventilation pour réguler.
Bon courage !
Et bon hiver !

Franck


Franck Deboute

Notre blog : www.embrunsdherbe.blogspot.com

Hors ligne

#9 12-12-2009 16:19:18

soleol
Membre
Lieu : Kervizinic
Inscription : 16-03-2008
Messages : 16

Re : le futur de la construction dans le Cap ?...

Que penser des ardoises photovoltaïques ?
J'ai un toit à refaire, mais je prends le temps de la réflexion.
Ces ardoises sont-elles adaptées aux anciennes constructions ?
Quels fournisseurs, quelles entreprises dans la région ?
Sous prétexte écolo, je ne voudrais pas faire n'importe quoi.
J'ai encore des ardoises clouées, mais les artisans font une drôle de tête quand je leur demande si cela se fait encore, parce que je trouve ça beaucoup beau que les crochets ...
Heureusement, on n'a pas encore inventé les ardoises en béton coloré, enfin je ne crois pas ...

Hors ligne

#10 06-01-2016 18:06:07

Trévéoc
Membre
Inscription : 24-12-2015
Messages : 4

Re : le futur de la construction dans le Cap ?...

Je relance ce sujet ancien.

Construire du neuf vs restaurer de l'ancien ... je ne sais pas trop, je balance.

Je ne suis pas contre le neuf. On ne peut pas vivre avec les même critères de confort que nos parents ou grands parents. Eux-mêmes, d'ailleurs, adoptaient autant que possible les nouveautés en matière de matériaux, de disposition, de volumes, de confort ... On ne peut pas figer l'architecture sur les modèles datant du XIX° siècle, lesquels avaient eux-mêmes évolué par rapport à ceux des XVIII°, XVII° et XVI° siècles. Après, le "moderne", beau ou pas beau, c'est une question de goût.

En revanche, ce qui me désole, c'est l'uniformisation que l'on constate par rapport à d'autres régions. L'architecture locale, même en se modernisant, devrait respecter certains codes visuels, codes qui font qu'au premier coup d'œil, on voit qu'on a à faire à une maison bretonne, ou à une maison basque, ou à une maison landaise, ou à une maison alsacienne, etc.

Or, autour de chez moi, à Plouhinec, il y a plein de maisons, plus ou moins récentes, qui sont la copie conforme de celles qu'on rencontre en Ile de France, en particulier à cause de cet enduit jaunâtre dont j'ai l'impression que les entreprises du bâtiment ne savent plus utiliser que ça ! Il y a trente ou quarante ans, dans la région parisienne, on parlait de pavillons style "Ile de France", ce qui était déjà une aberration, parce qu'en Ile de France, il n'existe pas un seul style architectural traditionnel, mais au moins quatre ou cinq, selon qu'on est à l'est, au sud, au nord ou à l'ouest de la région. Mais, maintenant, on trouve ces modèles et ces codes "Ile de France" un peu partout, y compris ici. Sur certaines maisons, il n'y a plus que l'emploi d'ardoises sur la toiture pour rappeler qu'on est en Bretagne ... Désolant.

Hors ligne

Pied de page des forums