Vous n'êtes pas identifié(e).

#11 06-01-2016 18:38:48

Franck Deboute
Membre
Inscription : 15-01-2009
Messages : 16
Site Web

Re : le futur de la construction dans le Cap ?...

Bonjour,

merci, vous avez raison de dénoncer l'uniformisation.

Sa raison est à mon avis double :
Il est de l'envie générale que de ne pas se démarquer donc on préfère avoir la même maison que l'autre plutôt que d'assumer ses choix.
Si on se renseigne sur les PLU etc... on voit que ceux çi étant réalisés par des gens qui n'ont pas systématiquement de culture architecturale, ils se ressemblent tous (copier/coller). Souvent on peut arriver à des aberrations. En tout cas le lotissement lavallois va être le même que celui de Plouhinec ou le segréen etc... Naissent le styles néo breton ou néo provençale etc.

Il existe justement ces documents dans le but de respecter l'architecture locale et finalement , ne participent ils pas parfois à l'inverse ?

Je précise mon opinion quand au fait que l'architecture contemporaine d'ici devrait être au premier coup d'oeil "stylé" bretonne. Je crois que la forme ne doit pas être du néo breton car on en arrive encore très vite à ces maisons de lotissement (un faux encadrement de fenêtre en faux granite et qui n'a rien de structurel sur une maison en parpaing, ou un toit en ardoise chinoise découpée au portugal vont être d'un coup "cliché breton").
Aussi il est effectivement indispensable qu'elle s'intègre dans le paysage et là je crois que nous sommes bien d'accord.
Il y a plusieurs façon de le faire, dont une très simple : si on utilise des matériaux locaux alors l'intégration existe. C'est ainsi que dans l'architecture vernaculaire ancienne, en utilisant les même pierres ou le même bois ou les même pigments argileux locaux, les maisons s'intégraient ensembles et dans la nature environnante. De fait c'était une architecture locale par les matériaux avant tout. En plus c'est évidement beaucoup plus écologique et cela re dynamise les économies locales.

Il faut aussi admettre que les avis sur ce sujet sont très différents et qu'un peu de tolérance est indispensable pour vivre ensemble .

Entre les lotissements et les zones commerciales avec les même enseignes, nos urbanisations se ressemblent, s'uniformisent, se monopolisent... et les repères s'en vont.
Rien que en jouant sur cela et en essayant de ne pas faire des volumes trop imposant alors le paysage devient plus logique, plus harmonieux... et notre regard se repose!

Dernière modification par Franck Deboute (06-01-2016 18:42:50)


Franck Deboute

Notre blog : www.embrunsdherbe.blogspot.com

Hors ligne

Pied de page des forums