Vous n'êtes pas identifié(e).

#11 06-01-2016 18:38:48

Franck Deboute
Membre
Inscription : 15-01-2009
Messages : 16
Site Web

Re : le futur de la construction dans le Cap ?...

Bonjour,

merci, vous avez raison de dénoncer l'uniformisation.

Sa raison est à mon avis double :
Il est de l'envie générale que de ne pas se démarquer donc on préfère avoir la même maison que l'autre plutôt que d'assumer ses choix.
Si on se renseigne sur les PLU etc... on voit que ceux çi étant réalisés par des gens qui n'ont pas systématiquement de culture architecturale, ils se ressemblent tous (copier/coller). Souvent on peut arriver à des aberrations. En tout cas le lotissement lavallois va être le même que celui de Plouhinec ou le segréen etc... Naissent le styles néo breton ou néo provençale etc.

Il existe justement ces documents dans le but de respecter l'architecture locale et finalement , ne participent ils pas parfois à l'inverse ?

Je précise mon opinion quand au fait que l'architecture contemporaine d'ici devrait être au premier coup d'oeil "stylé" bretonne. Je crois que la forme ne doit pas être du néo breton car on en arrive encore très vite à ces maisons de lotissement (un faux encadrement de fenêtre en faux granite et qui n'a rien de structurel sur une maison en parpaing, ou un toit en ardoise chinoise découpée au portugal vont être d'un coup "cliché breton").
Aussi il est effectivement indispensable qu'elle s'intègre dans le paysage et là je crois que nous sommes bien d'accord.
Il y a plusieurs façon de le faire, dont une très simple : si on utilise des matériaux locaux alors l'intégration existe. C'est ainsi que dans l'architecture vernaculaire ancienne, en utilisant les même pierres ou le même bois ou les même pigments argileux locaux, les maisons s'intégraient ensembles et dans la nature environnante. De fait c'était une architecture locale par les matériaux avant tout. En plus c'est évidement beaucoup plus écologique et cela re dynamise les économies locales.

Il faut aussi admettre que les avis sur ce sujet sont très différents et qu'un peu de tolérance est indispensable pour vivre ensemble .

Entre les lotissements et les zones commerciales avec les même enseignes, nos urbanisations se ressemblent, s'uniformisent, se monopolisent... et les repères s'en vont.
Rien que en jouant sur cela et en essayant de ne pas faire des volumes trop imposant alors le paysage devient plus logique, plus harmonieux... et notre regard se repose!

Dernière modification par Franck Deboute (06-01-2016 18:42:50)


Franck Deboute

Notre blog : www.embrunsdherbe.blogspot.com

Hors ligne

#12 15-03-2020 15:53:14

Maurice100
Membre
Inscription : 12-03-2020
Messages : 1

Re : le futur de la construction dans le Cap ?...

Franck Deboute a écrit :

J'aimerai avoir vos avis sur le fait d'ouvrir un sujet sur le forum parlant d'architecture.... pourquoi neutral ?...

Pour plusieurs raisons :

parce que aujourd'hui la France subit un appauvrissement de ses paysages architecturaux. On voit les entrées de villes bordées par des zones commerciales, toutes identiques, par des lotissements...tous identiques (seul choix: ardoise ou tuile).

parce que 'a l'heure de réflexion sur le PLU,ici, il est important de bien être conscient  des prises de décisions.

Nous aimons tous visiter les "vieux villages" les "vieux quartiers" parce qu'ils ont  "une âme"...

La diversité des petits recoins, les imprévus, les détails, la petite fenêtre toute verticale entre deux grands murs, et ces toitures toutes compliquées etc...etc... c'est si joli !

Les anciens travaillaient avec les matériaux autour d'eux et chacun faisait selon un mélange de tradition et de débrouillardise avec les moyens du bord...et ça donnait .... de l'âme.

Un "chez sois" n'était pas forcement le même que le voisin. Aussi l'utilisation de matériaux pierre ou autre terre locale donnait une cohérence `a l'ensemble mais jamais on obligeait les gens `a construire "3m50 `a l'égout, 9 m au faitage"(norme classique depuis 10 ans dans beaucoup de lotissement sur TOUT le territoire), car cela est `a mon avis une standardisation qui appauvri le paysage, nuit `a l'âme du pays et uniformise un village d'ici avec un d'ailleurs.

Avec ce type de norme, il n'y a plus de place `a la conception. La "norme" alors remplace le maitre d'œuvre, ou l'architecte.
https://www.rachat-de-credit-simulation … -de-credit D'ailleurs, si on regarde bien ce standard n'est aucunement "traditionnel". La maison du Cap est toute autre, elle est souvent verticale, deux niveaux souvent en façade. Ou alors les maisons plus petites sont toute ramassée accolée en hameaux pour se protéger des intempéries. Le granite est présent, l'ardoise `a remplace depuis peu finalement la toiture chaume qui couvrait je crois 80% du territoire avant la première guerre !

Il faut aussi penser que les temps changent et les notions de confort évoluent. Que les techniques évoluent. Avant le vitrage était simple et représentait ``a la fois quelque chose de très cher mais aussi une déperdition énorme de chauffage que l'on avait déjà bien du mal `a rendre agréable en hiver. Aujourd'hui le vitrage reste cher mais les déperdition n'ont rien de comparable et on ne vit plus autant dehors qu'avant donc on cherche la lumière naturelle (ainsi est apparu aussi le concept de véranda).

Je pense personnellement qu'une maison "très standard" classique que l'on peut voir dans le développement des lotissement du quart Nord Ouest de la France ne fait pas plus preuve d'intégration plus que la même grande surface qui apparait dans toute les entrées de villes. Ses gabarits trop standards, ses incohérences bioclimatique, son manque de caractère ....quel est le sens, la logique locale de cela ?

Je crois que l'intégration architecturale c'est plus compliquée que cela. Les anciens tenaient compte des vents, du soleil, des zones boisées etc etc et souvent des petits hameaux se constituaient comme cela. En toute logique avec le site.

La standardisation N'EST PAS l'intégration !
Le cap mérite mieux que ça !

Pour moi cela est très important. Plogoff a une âme, les gens ont du caractère, la nature y est forte.

Le PLU est en discussion et c'est un document important qui définira l'avenir esthétique (et plus encore) de Plogoff. Il est indispensable de bien en peser l'impact futur et donc de bien le préparer.
Je suis content de voir que la mairie travaille dessus.

Plogoff a un formidable potentiel, il faut en profiter pour que le développement  soit un enrichissement du caractère du village et non une standardisation `a n'importe quel autre village de Bretagne.

La nature est tellement splendide ici, la force de caractère des habitants qui s'est constituée au fil de l'histoire a souvent oblige Plogoff  a vivre en harmonie avec son environnement pour simplement survivre. Cela me laisse penser que la commune pourrait devenir un village exemple  non pas, dans la réalisation d'un simple lotissement comme tous, mais dans un lieu de vie en harmonie avec son environnement constitue de maisons `a basse consommation d'énergie et accessible `a tous. "de l'habitat sain pour tous".

Nous pouvons le faire, j'en ai la conviction et suis prêt a donner beaucoup de mon énergie pour apporter mes connaissances `a l'édifice qui doit être l'œuvre de tous, d'une volonté de faire quelque chose dont on peut être fier.

Je suis mal place pour en parler, et donc j'aimerai avoir vos avis et apporter des compléments qui amèneront peut être un enrichissement de nos discussions.

J'ouvre une parenthèse sur notre réalisation :
Je remercie de tout mon cœur les gens qui ont eu l'ouverture pour nous permettre de construire ce que nous sommes en train de faire. J'ai beaucoup beaucoup de compliment sur l'intégration, et ce de beaucoup de personnes du village. Nous essayons de participer avec nos petits moyens `a la vie et même la revitalisation dont ont besoin beaucoup de villages. Le toit en herbe surprend mais il plait aussi, personne n'aime pas l'herbe ! le granite utilise (celui du terrain même) intègre directement le bâti, la petite hauteur laisse le visiteur voir le paysage derrière. La courbe sur l'entrée est la comme le détail que faisait les anciens avec amour sur un endroit de leur façade.
Évidement, les gouts et les couleurs étant varies, et heureusement... ce projet ne peut faire 100% l'unanimité, mais est ce bien reelement possible.
Le simple fait qu'il suscite de l'intérêt amène de la vie. Les gens se promènent pour regarder, voir aussi les animaux. c'est un point de vie que l'on s'efforce de construire et on 'espère bien y arriver ! smile

A part cela je trouve aussi une parenthèse à cela au fait?!

Hors ligne

#13 18-03-2020 00:32:05

Alexia555
Membre
Inscription : 17-03-2020
Messages : 1

Re : le futur de la construction dans le Cap ?...

Maurice100 a écrit :
Franck Deboute a écrit :

J'aimerai avoir vos avis sur le fait d'ouvrir un sujet sur le forum parlant d'architecture.... pourquoi neutral ?...

Pour plusieurs raisons :

parce que aujourd'hui la France subit un appauvrissement de ses paysages architecturaux. On voit les entrées de villes bordées par des zones commerciales, toutes identiques, par des lotissements...tous identiques (seul choix: ardoise ou tuile).

parce que 'a l'heure de réflexion sur le PLU,ici, il est important de bien être conscient  des prises de décisions.

Nous aimons tous visiter les "vieux villages" les "vieux quartiers" parce qu'ils ont  "une âme"...

La diversité des petits recoins, les imprévus, les détails, la petite fenêtre toute verticale entre deux grands murs, et ces toitures toutes compliquées etc...etc... c'est si joli !

Les anciens travaillaient avec les matériaux autour d'eux et chacun faisait selon un mélange de tradition et de débrouillardise avec les moyens du bord...et ça donnait .... de l'âme.

Un "chez sois" n'était pas forcement le même que le voisin. Aussi l'utilisation de matériaux pierre ou autre terre locale donnait une cohérence `a l'ensemble mais jamais on obligeait les gens `a construire "3m50 `a l'égout, 9 m au faitage"(norme classique depuis 10 ans dans beaucoup de lotissement sur TOUT le territoire), car cela est `a mon avis une standardisation qui appauvri le paysage, nuit `a l'âme du pays et uniformise un village d'ici avec un d'ailleurs.

Avec ce type de norme, il n'y a plus de place `a la conception. La "norme" alors remplace le maitre d'œuvre, ou l'architecte.
https://www.rachat-de-credit-simulation … -de-credit D'ailleurs, si on regarde bien ce standard n'est aucunement "traditionnel". La maison du Cap est toute autre, elle est souvent verticale, deux niveaux souvent en façade. Ou alors les maisons plus petites sont toute ramassée accolée en hameaux pour se protéger des intempéries. Le granite est présent, l'ardoise `a remplace depuis peu finalement la toiture chaume qui couvrait je crois 80% du territoire avant la première guerre !

Il faut aussi penser que les temps changent et les notions de confort évoluent. Que les techniques évoluent. Avant le vitrage était simple et représentait ``a la fois quelque chose de très cher mais aussi une déperdition énorme de chauffage que l'on avait déjà shuttle Paris bien du mal `a rendre agréable en hiver. Aujourd'hui le vitrage reste cher mais les déperdition n'ont rien de comparable et on ne vit plus autant dehors qu'avant donc on cherche la lumière naturelle (ainsi est apparu aussi le concept de véranda).

Je pense personnellement qu'une maison "très standard" classique que l'on peut voir dans le développement des lotissement du quart Nord Ouest de la France ne fait pas plus preuve d'intégration plus que la même grande surface qui apparait dans toute les entrées de villes. Ses gabarits trop standards, ses incohérences bioclimatique, son manque de caractère ....quel est le sens, la logique locale de cela ?

Je crois que l'intégration architecturale c'est plus compliquée que cela. Les anciens tenaient compte des vents, du soleil, des zones boisées etc etc et souvent des petits hameaux se constituaient comme cela. En toute logique avec le site.

La standardisation N'EST PAS l'intégration !
Le cap mérite mieux que ça !

Pour moi cela est très important. Plogoff a une âme, les gens ont du caractère, la nature y est forte.

Le PLU est en discussion et c'est un document important qui définira l'avenir esthétique (et plus encore) de Plogoff. Il est indispensable de bien en peser l'impact futur et donc de bien le préparer.
Je suis content de voir que la mairie travaille dessus.

Plogoff a un formidable potentiel, il faut en profiter pour que le développement  soit un enrichissement du caractère du village et non une standardisation `a n'importe quel autre village de Bretagne.

La nature est tellement splendide ici, la force de caractère des habitants qui s'est constituée au fil de l'histoire a souvent oblige Plogoff  a vivre en harmonie avec son environnement pour simplement survivre. Cela me laisse penser que la commune pourrait devenir un village exemple  non pas, dans la réalisation d'un simple lotissement comme tous, mais dans un lieu de vie en harmonie avec son environnement constitue de maisons `a basse consommation d'énergie et accessible `a tous. "de l'habitat sain pour tous".

Nous pouvons le faire, j'en ai la conviction et suis prêt a donner beaucoup de mon énergie pour apporter mes connaissances `a l'édifice qui doit être l'œuvre de tous, d'une volonté de faire quelque chose dont on peut être fier.

Je suis mal place pour en parler, et donc j'aimerai avoir vos avis et apporter des compléments qui amèneront peut être un enrichissement de nos discussions.

J'ouvre une parenthèse sur notre réalisation :
Je remercie de tout mon cœur les gens qui ont eu l'ouverture pour nous permettre de construire ce que nous sommes en train de faire. J'ai beaucoup beaucoup de compliment sur l'intégration, et ce de beaucoup de personnes du village. Nous essayons de participer avec nos petits moyens `a la vie et même la revitalisation dont ont besoin beaucoup de villages. Le toit en herbe surprend mais il plait aussi, personne n'aime pas l'herbe ! le granite utilise (celui du terrain même) intègre directement le bâti, la petite hauteur laisse le visiteur voir le paysage derrière. La courbe sur l'entrée est la comme le détail que faisait les anciens avec amour sur un endroit de leur façade.
Évidement, les gouts et les couleurs étant varies, et heureusement... ce projet ne peut faire 100% l'unanimité, mais est ce bien reelement possible.
Le simple fait qu'il suscite de l'intérêt amène de la vie. Les gens se promènent pour regarder, voir aussi les animaux. c'est un point de vie que l'on s'efforce de construire et on 'espère bien y arriver ! smile

A part cela je trouve aussi une parenthèse à cela au fait?!

Quelle parenthèse??

Hors ligne

Pied de page des forums