Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 27-04-2009 08:58:27

Maryse
Membre
Lieu : Munich
Inscription : 24-04-2009
Messages : 67

patrimoine linguistique

Bonjour
Pour certains le patrimoine ce sont surtout les vieilles pierres, pour d’autres les vieux textes. Or ces textes étaient écrits en breton.

Mes grands parents parlaient entre eux en breton. Mes parents le parlaient avec les « anciens ». C’est comme cela que je l’ai toujours entendu et comme j’étais curieuse de comprendre, j’arrivais à suivre les conversations.
Puis les anciens sont partis et avec eux cette habitude de parler breton.

Pour ma part, je me dis que c’est dommage que ce que je savais reste au fond de ma mémoire et n’est pas utilisé. Alors pour rafraîchir mes connaissances et pour pouvoir comprendre ce que je découvre lors de mes recherches en généalogie, je me suis renseignée. A la faculté de Quimper il y a des cours de breton et j’ai acheté le livre utilisé.
Depuis j’essaie de lire au moins une leçon par jour (pas facile de s’y tenir).

C’est pourquoi j’apprécie les textes en bilingue que nous livre Denez.
J’ai du mal à tout comprendre, mais c’est un bon exercice.
Je suis absolument consciente que je ne parlerai jamais, mais je suis déjà contente de déchiffrer ce que je peux lire.

Une phrase de temps en temps, je trouve cela super, de même que toute indication de lecture facile serait bienvenue. Toute indication de lecture, en français aussi est bonne à prendre !

Kenavo
Maryse

Hors ligne

#2 18-07-2009 12:31:22

Denez
Membre
Lieu : Plogoff / Plougoñ
Inscription : 14-09-2008
Messages : 113

Re : patrimoine linguistique

Bonjour Maryse,

Je viens de trouver votre message, et bien sûr je partage votre avis.

J'étais au pardon de ND du bon voyage le weekend dernier, et je trouvais qu'il y avait un décalage énorme entre l'enthousiasme et la ferveur des gens qui entonnaient les cantiques en breton et le peu de mobilisation que l'on peut ressentir par rapport au patrimoine qu'est la langue.

Il en va de même avec la danse, la musique et le patrimoine architectural qui mobilisent beaucoup de bonnes volontés et la langue qui a du mal à mobiliser malgré une connaissance importante de beaucoup d'entre nous. Il y a sans doute beaucoup d'explications mais qu'il serait bien trop long de détailler ici.

Au niveau de l'approfondissement des connaissances sur la langue, il existe plusieurs moyens de le faire:

- Acheter une méthode, et je trouve que celle qui s'appelle "oulpan" est plutôt agréable et bien faite (trois tomes). Ceci étant l'apprentissage seul est toujours assez difficile.

- Il y aussi la faculté de Rennes 2 qui propose le cursus universitaire Licence, et ensuite master par le SUED (Service Universitaire d'enseignement à Distance). C'est un cursus bien adapté à la situation d'expatrié. Il faut cependant pouvoir venir passer les examens à Rennes à la fin de l'année universitaire.

Bon courage à vous

Denez

Demat deoc'h Maryse.

Kavet am eus just bremañ ho postel hag evel just a-du on ganeoc'h.

Bet on bet e pardon Iron varia ar veaj vat an dibenn sizhun trement, ha souezhet on bet gant an troc'h etre kalon ha feiz an dud o kanañ kantikoù e brezhoneg hag an nebeut a nerzh a zo tro dro ar brezhoneg padal ur mel pezh eus hon glad eo.
Ar memes tra eo gant ar sonerezh, an dañs, ar mein kozh gouest da mobilizañ kalz nerzh hag ar yezh chomet war lerc'h padal ez eus kalz tud etrezomp gant gouiziegezh vras e bezhoneg. Bez' ez e vefe displegadennoù dedennus da wel met re hir e vefe da vont dre ar munut amañ.

E-keñver ad-deskiñ ar yezh, bez' ez eus kalz hentoù :

- Prenañ un hentenn, ha kavout  a ran hini "oulpan" plijus awalc'h ha graet mat (teir lodenn). Met chom a ra an deskadurezh en e-unan diaes awalc'h atav.

- Heuliañ kentelioù brezhoneg er skol-veur Roazhon 2 dre lizher, betek an aotregezh hag ar master goude-se, gant ar SUED. Mat tre eo evit ar re zivroet met ret eo dont endro e Roazhon evit tremen an arnodennoù e fin bloaz ar skol veur.

Kalon vat deoc'h

Denez


Da bep labous e gan, da bep pobl he yezh.

Hors ligne

#3 18-07-2009 15:10:45

Maryse
Membre
Lieu : Munich
Inscription : 24-04-2009
Messages : 67

Re : patrimoine linguistique

Bonjour Denez

Merci d’avoir pris le temps de me lire et surtout de répondre.
Vu la distance je ne peux que choisir une méthode avec CD. Oulpan, je connais, c’est ce que je me suis acheté. Je n’ai pas encore fini le premier livre, mais j’ai déjà acheté le second !

Je n’ai pas l’intention de passer une licence. Mon intention est juste de pouvoir lire et comprendre.
La méthode Oulpan est bien mais je trouve qu’il y a peu de textes.
Bien sur, apprendre une langue c’est normalement la parler, c’est pourquoi les auteurs insistent sur la prononciation et l’oral.
Au début cela parait simple, mais là où j’ai des problèmes, c’est que les auteurs passent rapidement à un langage relâché (voyelle avalée). Autres difficultés que je n’ai rencontré dans aucune autre langue, c’est l’ordre des mots  et pour finir les mutations !
Gwir eo, diaes awalc’h

Quand je pense à tous nos ancêtres qui ne savaient ni lire ni écrire mais parler le breton !

J’aimerais trouver des textes faciles à lire mais sans doute faut-il que j’avance un peu.

Kenavo
Maryse

Hors ligne

#4 21-07-2009 17:42:50

Denez
Membre
Lieu : Plogoff / Plougoñ
Inscription : 14-09-2008
Messages : 113

Re : patrimoine linguistique

Bonsoir Maryse,

C'est vrai ce que vous dites sur la méthode Oulpan, elle n'est pas parfaite (comme aucune méthode sans doute). J'aime bien son coté abordable et relativement humoristique, les choses sont souvent répétées à de nombreux endroits, ce qui est sans doute l'une des clés de l'enseignement. Le coté "relaché" est bien trop présent, en particulier au niveau des exercices ce que je trouve dommage (mais rien n'empêche de les faire d'une manière plus "académique").

Quand je parlais de ce que propose la fac, ce n'était pas forcément pour passer les examens, mais pour avoir une méthode qui a été éprouvée et adaptée à l'enseignement à distance... mais le contenu va bien au delà de l'apprentissage de la langue.

Au niveau de la grammaire, je pense que c'est bien d'avoir un petit précis de grammaire simple. Pour ma part j'utilise celle de Yann Déborde. J'ai vu aussi celle de Eugène Chalm (originaire du Cap je crois), qui vient d'être ré-éditée et qui me semble très bien aussi.

Au niveau des lectures je sais que Mark Kerrain à écrit une certain nombre de petits livres relativement adaptés aux débutants. Si vous êtes sur le Cap en Août, je pourrai vous en prêter un ou deux et vous verrez si ça vous convient.

A la prochaine

Denez

Nozvat deoc'h Maryse

Gwir eo ar pezh a zo lavaret ganeoc'h diwar-benn an hentenn Oulpan, n'eo ket peurvat (e-giz hini ebet d'am soñj). Plijout a ra din he zu aes ober ganti ha fentus awalc'h. Adlavaret e vez an traoù e meur a lec'h, ar pezh a zo un dra a-bouez a fed kelenn. An tu "laosk" zo re bouezet warnañ, dreisholl e-barzh ar poelladennoù, ar pezh a gavan domaj (met n'eus tra o harzañ ober anezho en un doare akademikoc'h).
E keñver ar pezh a vez kinniget gant ar skol-veur, n'eo ket evit tremen an anordennoù hep ken, met kentoc'h evit kaout un hentenn gant skiant-prenet evit kelenn ar re o chom pell... met an danvezioù a ya kalz pelloc'h eget deskiñ ar yezh.

E-keñver ar yezhadur, soñj a ra din eo mat kaout ul levr yezhadur bihan simpl awalc'h. Ober a ran me gant hini skrivet gant Yann Desborde. Gwelet am eus ivez hini skrivet gant Eugen Chalm (ginidik eus ar C'hap d'am soñj). Adembannet eo bet nevez zo, ha d'am soñj mat eo ivez.

E-keñver lenn brezhoneg, gouzout a ouzon eo bet skrivet un nebeut levrigoù gant Mark Kerrain, ispisialamant evit ar re o kregin gant ar yezh. Ma emaoc'h er C'hab e miz Eost, laouen e vefen da brestañ unan pe daou, da wel ma e plij deoc'h.

A-benn ar c'hentañ

Denez


Da bep labous e gan, da bep pobl he yezh.

Hors ligne

#5 22-07-2009 06:54:36

Maryse
Membre
Lieu : Munich
Inscription : 24-04-2009
Messages : 67

Re : patrimoine linguistique

Bonjour Denez

Merci pour ce complément d’informations.
Est-ce que la fac de Rennes utilise le même livre que celle de Quimper (Oulpan) ?
Je ne possède pas de grammaire. Je vais me renseigner, car c’est sûrement très utile.
De Mark Kerrain je connais la méthode « ni a gomz brehoneg », mais pas les autres livres, je vais me renseigner.
Je ne serais pas sur le Cap en Août (trop de monde) en fait pas prévu mais très probablement début novembre.

Kenavo
Maryse

Hors ligne

#6 22-07-2009 18:30:32

Ywan
Membre
Lieu : Poullan sur Mer
Inscription : 25-03-2009
Messages : 17

Re : patrimoine linguistique

Bonsoir Maryse, bonsoir Denez !
Denez, je suis assez admiratif des textes que tu nous rédiges de temps en temps. Aux dires de Maryse, je dois faire partie des "anciens", en effet, je parle Breton, (j'ai appris le Français quand je suis allé à l'école primaire), mais j'ai du mal à le lire (un peu phonétiquement), et encore plus à l'écrire. J'avoue que celà me convient, peut-être n'ai-je plus envie de faire travailler mes neurones !
Ce qui me gêne un peu, c'est la façon dont on nous débite un texte en Breton (à la tv par exemple) sans accent, sans rien du tout ! Le Breton, ça chante ! ça vit !
Le Breton, trop littéraire, n'est-il pas en train de tuer le Breton ... où est le Breton du bistrot ?
Yec'hed mat ! Noz vat !
Ewan.

Hors ligne

#7 23-07-2009 07:07:32

Maryse
Membre
Lieu : Munich
Inscription : 24-04-2009
Messages : 67

Re : patrimoine linguistique

Bonjour Ywan
Quand je disais „anciens“, j’entends la génération de mes grands parents (ils sont nés en 1900), la génération suivante le parlaient aussi, mais la suivante presque plus.
Je pense que c’est valable pour toutes les langues, dans un groupe on parle la langue que la majorité comprend.
Quand je vais aujourd’hui dans le Finistère, je constate que très peu  parlent encore breton ensemble. Dans ma famille pratiquement plus personne. C’est très dommage.
J’ai rencontré une seule jeune personne parlant breton, mais je pense une exception, elle enseigne dans une maternelle.
Pour ma part j’aimerais entendre parler tel que le parlait mes grands-parents, mais difficile de trouver une émission.
France Bleu Izel a quelques émissions. J’écoute  « un toull ba’n avel », mais c’est déjà bilingue.
Kenavo
Maryse

Hors ligne

#8 24-07-2009 08:59:37

Denez
Membre
Lieu : Plogoff / Plougoñ
Inscription : 14-09-2008
Messages : 113

Re : patrimoine linguistique

Bonjour Ewan et Maryse

Pour moi, l'âge des gens il est surtout dans la tête alors ça ce n'est pas très grave et en plus comme on y peut rien (c'est comme la météo) autant le prendre comme il est !

En ce qui concerne le breton de "bistrot"... il faut dire qu'il n'y a plus beaucoup de bistrots, c'est dommage mais les gens n'ont plus le temps, et boire un verre ça devient de plus en plus suspect alors ça n'aide pas non plus.

Il y a un bar à Cléden, sur la route de la Pointe de Van, ou j'ai entendu des gens parler un "vrai" breton du Cap, c'est le "Barr Avel" je crois.

Ceci étant je pense que l'on ne reviendra jamais en arrière et qu'il faut donc regarder vers l'avenir. C'est vrai que le breton qui est parlé à la télé ou sur France bleu a moins de couleur que celui de notre coin, mais il faut dire que ce breton s'adresse à tout le monde (même aux Bigoudens !!!!) alors il faut moyenner les choses même si elles perdent de la saveur. En fin de compte c'est à nous de créer notre breton et de la parler comme nous l'entendons : toutes les langues évoluent dans le temps, le breton aussi.

Si vous avez internet, il y a moyen d'aller sur radio.stalig.com et d'écouter radio Kerne (Ploneis), Arvorig FM (Landerneau) , Radio Kreiz Breizh (Saint Nicodème) ou Radio Bro Gwened (?), et il y a un certain nombre d'émissions qui ont un peu plus le goût du terroir.

Bonne écoute

Denez


Evidon me n'eo ket oad an dud nemet un dra e-barzh ar penn, ha n'eo ket grevus memes tra, ouzhpenn-ze peogwir n'esu tra d'ober war dro (e-giz liv an amzer) ret eo kermer anezhañ e-giz emañ !

E-keñver brezhoneg an davarn.... ret eo lavarout n'eus ket mui kalz tavarnioù ba' r vro....domaj eo met n'eus ket mui amzer gant an dud, hag ouzhpenn-se, er mare-mañ, n'eo ket gwelet mat evañ ur banne, setu ne sikour ket kennebeut.

Koulzkoude un davarn anavezet "barr avel" zo e Kledenn war hent beg ar Van e-pelec'h am eus bet tu da glevout "gwir" brezhoneg ar C'hab.

O vezañ ne vo ket tu da vont war gil, ret eo sellout en dazont, ha ar brezhoneg komzet war FBBI pe war an tele zo un tammig dislivet eget hini hor c'horn bro, met ret eo anavezout eo ar brezhoneg evit tout an dud (ha memes evit ar Vigouterion !) setu ret e vez moaienniñ an traoù, padal e vez kollet lod eus he blaz gant ar yezh. A-benn ar fin eo dimp ni da grouiñ hor brezhoneg : a hed an amzer, tout ar yezhoù a emdro, ar brezhoneg ivez.

Ma ho peus internet, kerzhit war ar lec'hienn www.radio.stalig.com, aze ez eus moaien da selaou brezhoneg gant muioc'h a vlaz o bro en un nebeut abadennoù : Radio kerne (Ploneiz), Arvorig FM (Landerne), Radio kreiz Breizh (Sant Nigoudem)  ha Radio Bro gwened (?).

Selaouit mat

Denez


Da bep labous e gan, da bep pobl he yezh.

Hors ligne

#9 24-07-2009 19:03:00

Maryse
Membre
Lieu : Munich
Inscription : 24-04-2009
Messages : 67

Re : patrimoine linguistique

Bonjour Erwan et Denez

J’ai du me faire mal comprendre en parlant de l’âge, cela ne concernait que ma famille. En tout cas bravo à Ewan d’avoir toujours continué à parler breton.

Comme je ne me vois pas aller dans un bistrot, il faut bien que je me tourne vers les livres et la radio.

Merci à Denez pour ces informations. Je vais tester, en espérant que je puisse les joindre par internet.

« C'est vrai que le breton qui est parlé à la télé ou sur France bleu a moins de couleur que celui de notre coin, mais il faut dire que ce breton s'adresse à tout le monde (même aux Bigoudens !!!!) «
Je suppose que c’est à prendre avec humour ! Alors que 27 pays sont réunis en Europe en essayant avec plus ou moins de succès de s’unir, certains se plaisent encore à accentuer la différence entre le nord et le sud du Finistère, et au sud, les habitants du Cap et ceux du Pays Bigouden. Et pour ne pas rester en reste, là aussi on fait le tri entre le pays bigouden sud et le haut pays bigouden !...(je vous l’accorde en Bavière, c’et pareil !, le bavarois parlé dans l’est est difficile à comprendre pour un bavarois du sud)

Kenavo
Maryse

Hors ligne

#10 24-07-2009 21:41:22

Denez
Membre
Lieu : Plogoff / Plougoñ
Inscription : 14-09-2008
Messages : 113

Re : patrimoine linguistique

Bonsoir Maryse,

N'ayez crainte, étant moi même 1/4 bigouden et 3/4 capiste..... cela ne peut être qu'une petite touche d'humour franchement dénuée de toute arrière pensée !
Bien amicalement
Denez

Nozvat deoc'h Maryse,

Na rit ket bil, o vezañ emaon 1/4 vigoutar ha 3/4 eus ar C'hab..... n'eus amañ nemet ur farsadenn skañv hep mennozhioù kuzh.
A galon
Denez


Da bep labous e gan, da bep pobl he yezh.

Hors ligne

Pied de page des forums